Secteur dentaire : quelles sont les différentes professions ?

Il existe de nombreuses professions qui évoluent au sein du secteur dentaire !

Pratiquée depuis l’Antiquité, la médecine dentaire regroupe l’ensemble des techniques qui permettent de traiter, non seulement la dent, mais aussi les tissus qui l’environnent, à savoir les glandes salivaires, l’os maxillaire et les gencives. Encore appelée odontologie, médecine dentaire ou dentisterie, elle comprend plusieurs professions.

Zoom sur le secteur dentaire

Dans l’odontologie, il existe deux grands groupes de praticiens. On parle ainsi du dentiste généraliste et du dentiste spécialisé. À l’intérieur de ces deux grands groupes, on retrouve différentes spécialités.

Certains sont des chirurgiens, d’autres pratiquent l’implantologie (pose d’implants), etc. On parle ainsi du spécialiste en chirurgie-dentaire, de l’assistant dentaire, du spécialiste en orthodontie, du prothésiste dentaire, de l’endodontiste, du stomatologue et du parodontiste. Mais comment interviennent-ils dans le secteur dentaire ? Quels sont les soins dentaires prodigués par chacun d’eux ? Je vous dis tout !

Le chirurgien-dentiste : métier phare de ce domaine

Le métier de chirurgien-dentiste est le summum de la profession bucco-dentaire. En effet, dans son cabinet dentaire, ledit chirurgien pose divers actes médicaux. Quels sont-ils ?

  • Le détartrage est cette intervention au cours de laquelle la plaque dentaire qui se forme sur les dents est enlevée ;
  • La pose de couronnes permet au dentiste de soigner les dents fracturées ou fragilisées ;
  • La dévitalisation consiste à enlever le tissu de la pulpe de la dent lorsque le dentiste se trouve en présence de formes graves de caries ;
  • La pose de prothèse dentaire permet de remplacer des dents manquantes. Le chirurgien pose une prothèse lorsqu’il n’est pas possible de poser des couronnes ;
  • Le plombage et les composites sont utilisés par le chirurgien pour soigner les caries causées par les bactéries ayant attaqué l’émail des dents (pensez à manger des fruits !) ;
  • L’extraction dentaire a lieu lorsqu’il n’y a plus moyen de garder la dent.

Sachez que l’équipe de 9 chirurgiens-dentistes d’Arenas Dentistes peut vous prodiguer ces nombreux actes médicaux ! N’hésitez pas à les contacter depuis leur site, si vous devez effectuer impérativement l’un d’entre eux.

L’assistant dentaire : le bras droit du chirurgien-dentiste

L’assistant dentaire assiste le chirurgien-dentiste. Dans le cabinet dentaire, il gère les tâches administratives et assure le secrétariat. Par ailleurs, il lui arrive d’intervenir en stérilisant et en préparant des outils, en préparant des amalgames et des ciments, etc.

De plus, il est souvent celui qui intervient pour rassurer les enfants qui reçoivent un soin bucco-dentaire. Pour devenir assistant dentaire, 18 mois de formation sont nécessaires ; formation qui est accessible après un CAP ou une année de troisième. À noter qu’il faut avoir au moins 18 ans pour avoir accès à ladite formation.

L’orthodontiste : spécialiste de l’alignement des dents

Celui qui pratique l’orthodontie a une spécialisation en orthopédie dentofaciale. Ainsi, il traite tout ce qui se rapporte aux défauts structurels de la mâchoire et au mauvais positionnement des dents. Il pose donc des appareils correcteurs, les ajuste régulièrement, le tout en se basant sur des radiographies.

Par ailleurs, grâce à son intervention, il peut aussi traiter des troubles fonctionnels relatifs aux mouvements d’ouverture et de fermeture de la mâchoire, à la mastication, à la respiration, à la succion et à la déglutition.

Ces praticiens ne le sont toutefois pas devenus du jour au lendemain. En effet, ils ont d’abord dû suivre un cursus universitaire de cinq ans en dentisterie. Puis, ils ont passé quatre ans à se spécialiser dans le domaine.

Le prothésiste dentaire : appareils correctifs et prothèses dentaires

Le prothésiste dentaire travaille de concert avec l’orthodontiste. Avant de pouvoir exercer ce métier, il doit avoir soit un baccalauréat professionnel de prothésiste dentaire, soit un BTM ou encore un BTS. Le prothésiste réalise les prothèses dentaires et les appareils pour la correction des dents, et ce travail n’est pas simple.

En effet, il se fait sur mesure et pour en venir à bout, le prothésiste doit tenir compte des empreintes relevées à partir de la dentition du patient. Différents matériaux sont nécessaires pour la réalisation de l’appareil ou de la prothèse.

Le prothésiste peut donc utiliser, entre autres, de l’or, de la résine, du platine ou de la céramique. Le moulage, la sculpture ou le modelage sera alors employé pour la réalisation des prothèses ou des appareils. Par ailleurs, il a de plus en plus recours aux techniques de conception assistée par ordinateur.

L’endodontiste : spécialiste de la pulpe dentaire

L’endodontiste est celui qui est spécialisé dans le traitement de la pulpe dentaire. Il est vrai que la plupart des soins dentaires sont prodigués dans le cabinet dentaire, mais il arrive que le spécialiste en chirurgie-dentaire fasse appel à l’endodontiste.

En effet, celui-ci a la capacité de faire un traitement très précis, qu’il lui est parfois impossible de pratiquer à l’œil nu. C’est le cas dans certaines circonstances assez particulières comme : une pathologie de la pulpe, une fracture ou une perforation de la dent, une anatomie complexe ou des canaux qui sont minéralisés.

Le stomatologue ; intervient pour les pathologies des dent

Le stomatologue est, à la fois, un médecin et un chirurgien. Spécialisé dans la zone orofaciale, il est capable de traiter les pathologies des dents, de la bouche de la mâchoire. Nombreux sont les actes médicaux qu’il pratique. Il peut ainsi, entre autres :

  • Traiter les cancers de la bouche, de la mâchoire ou de la langue ;
  • Pratiquer des chirurgies buccales ;
  • Confectionner des prothèses faciales ;
  • Traiter les stomatites ;
  • Pratiquer de la chirurgie réparatrice, esthétique ou reconstructrice sur le visage ;
  • Poser des implants.

Le parodontiste : pour un traitement des gencives

Le parodontiste est un spécialiste du traitement des gencives et des os qui soutiennent les dents. Ses interventions concernent les maladies de la gencive. La parodontologie est donc relative au traitement des saignements, des rougeurs, des abcès, des inflammations, des déchaussements, et même de la mauvaise haleine. Nombreux sont les actes médicaux pratiqués en parodontologie. On parle ainsi de :

  • Comblement osseux ;
  • De greffes d’os et de tissus mous ;
  • De resurfaçage ou curetage ;
  • De chirurgie restauratrice des gencives ou des structures qui soutiennent les dents.

 

Dans le secteur dentaire, les perspectives d’emploi sont donc nombreuses. Certes, lorsqu’on pense à la dentisterie, on pense souvent aux chirurgiens qui exercent dans le domaine. Pourtant, il existe de nombreuses autres spécialités. Et ceci, que ce soit dans le traitement de la pulpe dentaire, l’implantologie, ou d’autres domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.