Comment se déroule une liposuccion ?

liposuccion

Vous avez un petit amas de graisse qui vous complexe et que les régimes ne parviennent pas à éliminer ? Vous avez tenté le sport, sans succès ? Il peut être alors intéressant de se tourner vers la liposuccion. Cette intervention va éliminer l’excès de graisse de façon radicale. Si vous êtes intéressé par ce procédé, voici comment va se dérouler l’intervention.

Le fonctionnement de la liposuccion

Destinée aussi bien aux hommes qu’aux femmes, la lipoaspiration va éliminer la graisse localisée. Chez les femmes, celle-ci est souvent située sur la partie inférieure du corps, en général sur les cuisses, les hanches et les fesses. Après 40 ans, la ménopause va modifier cette répartition : le surplus graisseux va alors se trouver au niveau du dos, du ventre ou des bras. Chez les hommes, il sera présent sur la partie supérieure du corps : le ventre, les bras ou le cou.

Ce procédé consiste à aspirer les cellules graisseuses, appelées adipocytes, à l’aide d’une canule. Ces cellules résistent au phénomène de lipolyse et ne disparaitront pas malgré tous vos efforts, même si vous faites un régime ou pratiquez une activité sportive. Attention toutefois, cette opération ne fait pas perdre du poids, elle vise uniquement à remodeler quelques points de la silhouette. N’imaginez pas perdre 20 kilos avec de la chirurgie ! On enlève du volume et non du poids, et on parle de litres de graisse aspirée. Généralement le volume est compris entre 1 et 8 litres, au-delà cette technique ne sera pas suffisante et pourrait même s’avérer dangereuse.

La préparation en amont de l’opération

Vous allez rencontrer le plasticien et l’anesthésiste pour une consultation post-opératoire, qui devrait durer entre 20 et 30 minutes. Le chirurgien va voir avec vous quelles parties du corps vous souhaitez modifier, et va marquer ces zones à l’aide d’un feutre chirurgical. Vous devrez rester debout pendant cette opération, car le volume de graisse est différemment réparti en position couchée. Vous devrez acheter un panty de contention élastique que le chirurgien vous enfilera juste après l’intervention. Vous pouvez également prendre un traitement homéopathique préventif à l’arnica.

Il existe des contre-indications à la liposuccion : les adolescents, les obèses, les grands fumeurs et les femmes sous pilule présentent un risque important de phlébite ou d’embolie pulmonaire, cette opération leur est donc déconseillée. Les fumeurs devront quant à eux arrêter un mois avant l’intervention afin d’optimiser la cicatrisation. Ne prenez pas d’aspirine dans les dix jours précédant l’opération. Si la liposuccion s’effectue sous anesthésie générale, il faudra être à jeun dans les 6 heures précédant l’intervention.

Le déroulement de la chirurgie

Le chirurgien pratique de petites incisions de 3 à 4 mm, qui seront ensuite cachées dans les plis de la peau et donc presque invisibles. Il va ensuite infiltrer les zones à traiter afin de permettre une hydro dissection de la graisse, la rendant plus facile à aspirer. Il glisse à présent de fines canules mousses à bout arrondi pour aspirer en surface et en profondeur les graisses localisées. Ce procédé permet de supprimer harmonieusement les cellules graisseuses en surnombre de façon non traumatisante, sans que la peau n’en souffre. Environ 4 à 5 litres de graisse sont extraites, soit 2 à 3 kilos.

Certains types de peau ne vont pas bien répondre au traitement, si celle-ci est trop fine par exemple, ou présente des vergetures. Cela pourrait engendrer des séquelles inesthétiques, comme par exemple des vagues, des creux ou bosses, ou encore de la cellulite. C’est pourquoi il est important que votre praticien effectue un examen clinique rigoureux de votre peau avant intervention.

Une fois l’aspiration terminée, les incisions sont suturées avec un fil résorbable puis recouvertes d’un pansement modelant. Puis le chirurgien enfile un panty de compression afin de diminuer les oedèmes post-opératoires.
En fonction de la zone traitée et du volume de graisse extraite, l’opération dure entre 1 et 3 heures et est généralement effectuée sous anesthésie générale. C’est dans la majorité des cas une hospitalisation ambulatoire, ou de 24 heures pour une intervention un peu plus lourde.

Cette opération comporte des risques qui peuvent être sérieux, tels qu’une complication veineuse de type phlébite, des infections, des complications liées à l’anesthésie. Soyez donc sûr de choisir un chirurgien compétent, et vérifiez qu’il soit bien inscrit à l’ordre des médecins.

chirurgie esthetique
La récupération après l’opération

Après l’opération vous allez constater l’apparition de bleus et d’oedèmes sur les zones traitées. Il va donc falloir porter un vêtement de contention élastique pendant les 2 à 4 prochaines semaines, nuit et jour pendant 3 jours puis la nuit pour les semaines suivantes. Cela va permettre de réduire en grande partie les ecchymoses.
Vous allez vous sentir fatigué et ressentir des courbatures importantes pendant une semaine, comme après une séance de sport très intense.
Il faut savoir qu’une liposuccion bien réalisée ne va pas abîmer votre peau. Comme nous l’avons vu, le manque d’élasticité des tissus va entraîner un défaut de rétractation, mais ce n’est pas une contre-indication, il faudra plutôt s’attendre à un redrapage limité de la peau.
Le résultat sera vraiment appréciable au bout de 3 mois.

Le résultat de la liposuccion est spectaculaire et définitif. La chirurgie esthétique peut réellement vous donner la silhouette dont vous rêvez en venant à bout de ces petits bourrelets qui vous incommodent. Cependant si vous voulez garder un corps ferme, il va aussi falloir travailler : il faut maintenir une bonne hygiène de vie et effectuer une activité sportive régulière.

Si vous souhaitez réaliser une liposuccion à Nice, vous pouvez contacter le cabinet de chirurgie esthétique https://www.dr-belhassen-chirurgien-esthetique.fr/.